MOSQUEE ELFATH

Cinq piliers

Les piliers de l’Islam sont des devoirs religieux qui ne changent pas à travers les époques ou les pays. Au nombre de cinq, ils sont à accomplir par tout musulmans et toutes musulmanes.

 

Le Prophète a dit : « L’Islam est édifié sur cinq (piliers) : l’attestation qu’il n’y a de dieu qu’Allah et que Mohamed est son envoyé ; l’accomplissement de la prière ; l’acquittement de l’aumône légale ; le jeûne du Ramadan et le pèlerinage » Rapporté par Bukhâri et Mouslim.

 

 

  1. L’attestation de foi.                  

 

Cette attestation constitue un témoignage de l’existence d’Allah sans associés et de la prophétie de son serviteur Mohamed. Elle ne nie pas l’envoi d’autres prophètes ou messagers auparavant. La reconnaissance de l’existence d’Allah implique une soumission à ses recommandations. Cette soumission consiste à appliquer les devoirs religieux sans commettre les interdits. L’attestation que Mohamed est son prophète signifie que le musulman doit suivre son message.  

La prononciation de l’attestation de foi ne peut pas se limiter aux paroles. Elle doit être accompagnés d’une application totale de la religion musulmane.

 

Le Messager Mohamed a dit : « La foi comporte soixante-dix et quelques branches, dont la meilleure consiste à dire qu’il n’y a d’autre divinité qu’Allah, et la moindre est d’écarter du chemin tout ce qui nuit ». Rapporté par Bukhâri et Mouslim.

 

 

  1. La prière.                                                                                            

 

La prière occupe une place importante parmi l’ensemble des devoirs religieux. Elle représente un lien entre l’Homme et son Créateur qu’il ne faut pas rompre. La prière est un moment privilégié d’adoration et de rapprochement du Créateur le Tout-puissant, pour le remercier de ses bienfaits.

Il y a cinq prières quotidiennes qui sont : « As’subh » (à l’aube), « Az’Zuhr » (à midi), « Al’asr » (dans l’après midi), « Al’maghrib » (au coucher du soleil) et « Al’Icha » (le soir). Cette répartition des prières sur toute la journée fait que le musulman se rappelle continuellement d’Allah. Individuellement ou en groupe, la prière s’accomplie d’une façon précise.

La prière est une école pour apprendre les bonnes conduites (propreté, patience, discipline, respect des rendez-vous, maîtrise de soi et soumission à Allah). Elle a des effets positifs sur le comportement du musulman. Ses relations avec les autres s’améliorent car celui qui respecte son Créateur, respecte obligatoirement ses créatures. 

 

Le Messager Mohamed a dit : « « Que pensez vous si une rivière passe devant la porte de l’un d’entre vous et qu’il si lave 5 fois par jour, resterait-il de la saleté ? » Non répondirent les compagnons, il ne restera plus rien. Ainsi est-il l’exemple des cinq prières, par lesquelles Allah efface les pêchés » Rapporté par Bukhâri et Mouslim.

 

 

 

  1. L’aumône légale.            

 

Institué en l’année 5 de l’Hégire, « Az’zakat » représente le troisième pilier de l’Islam. Dans le Saint Coran, elle est généralement citée en même temps que la prière. Ceci montre son importance dans la religion musulmane. « Az’zakat » est un droit d’Allah. Chaque musulman riche doit accomplir se devoir. Lorsque ses économies atteignent un certain seuil, il les  purifie chaque année en donnant aux nécessiteux une proportion définie par l’Islam.

Ce devoir religieux, accompli dans le respect total des pauvres, montre une solidarité entre les musulmans. Il constitue un rempart solide contre les mauvais comportements tel que le vol.

 

Allah a dit : «  Prélève de leurs biens une aumône par laquelle tu les purifies et les bénis » (Le repentir, 103).

 

 

  1. Le jeûne du mois de Ramadan.    

 

Le jeûne s’accomplit durant tout le mois de Ramadan : un mois lunaire de 29 ou 30 jours. Au cours de cette période le musulman s’abstient de manger et de boire de l’aube au coucher du soleil. Le jeûne est un moyen qui permet de sentir concrètement la souffrance des nécessiteux qui n’arrive pas à satisfaire leurs besoins en nourriture.

Le jeûne est une école pour apprendre la patience et la maîtrise de soi. Il est un moyen de se purifier et de se rapprocher d’Allah afin d’être pieux et vertueux. A ce niveau d’abstention, les riches et les pauvres se trouvent sur un même pied d’égalité.

 

Le Messager Mohamed a dit : Allah a dit : «  Toute œuvre du fils d’Adam lui appartient à l’exception du jeûne qui est à Moi, et c’est Moi qui rétribuerai la récompense ». Rapporté par Bukhâri et Mouslim.

 

 

  1. Le pèlerinage.   

 

Le pèlerinage consiste à visiter les lieux saints situés à la Mecque et à Médine et à accomplir certains actes d’adoration. Le pèlerinage est une adoration composée d’actes et de paroles. Obligatoire au moins une fois dans la vie, les musulmans concernés par ce devoir sont ceux qui ont les moyens financiers et la capacité physique.

Le pèlerinage est un événement qui montre l’union et la fraternité des musulmans malgré leurs différences (langue, race, nationalité…). Ces dernières disparaissent grâce à leurs tenues vestimentaires des hommes comme des femmes, à l’accomplissement du même devoirs religieux  et la soumission au même dieu : Allah. C’est un moment de rassemblement et d’amour.

Le pèlerinage prouve que l’Islam est un message pour toute l’humanité. C’est ce message de fraternité que l’Islam veut entretenir.

 

 Le Prophète a dit : « Ô les gens ! Allah vous a prescrit le pèlerinage, accomplissez-le donc ». rapporté par Mouslim.